Analyser votre stratégie de référencement In Page

Dans l’article ‘8 conseils pour optimiser votre référencement’ nous vous avons donné plusieurs pistes pour améliorer votre positionnement dans les résultats de Google.
Maintenant votre page est être prête :

  • La balise <title> et le nom de votre page <url> contient vos mots clefs de courte traine
  • Les en-têtes h1 à h6 ont été positionnés dans le corps du contenu de votre page sur les mots clefs de la requête primaire (mots clefs courte traîne) et secondaire (variantes, synonymes…)
  • Vous avez utilisé à bon escient la balise <strong>, mise en gras, sur vos mots clefs
  • Votre balise <description> est correctement renseignée avec vos principaux mots clefs Il vous faut maintenant tester le résultat.

Pour ce faire, nous vous proposons d’utiliser Alyse.info

-
Analyser le contenu de votre page web pour optimiser le référencement

Alyze est un outil web qui va décortiquer votre page afin de vous aider à optimiser votre référencement naturel. Il fait parti des outils SEO incontournable.

Alyse.info

Renseigner l’url de la page à analyser dans les champs prévus à cet effet. Nous allons détailler les résultats obtenus :  

Pertinence de vos mots clefs :

Vous avez suivi notre premier conseil pour optimiser vos clefs, il est temps de vérifier si votre travail de conception est payant.
Le premier onglet met en avant la densité, tel que le moteur Google Bot, qui parcourt le web à la recherche de vos pages, pourrait l’analyser. La densité est pondérée par la place du mot clef dans vos balises « en-tête », « titre », « alt », « strong », nom et taille de la page, le nombre de répétitions d'une même expression… etc. Analyse de vos mots clefs pour optimiser votre stratégie SEO
C’est un outil vraiment complet car il ne se contente pas de compter le nombre de mots clefs, mais prend en compte le poids en fonction de sa présence physique dans votre page. Votre travail de référencement concerne des associations de mots clefs : affichez seulement les expressions concernant deux / trois mots clefs. Vous devriez retrouver les mots clefs que vous avez travaillé …
si ce n’est pas le cas, il faut retravailler votre titre de page, vos balises h1 à h3 etc…  

L’analyse de votre page web :

Contrôler que dans votre titre de page, le nom de mots pertinents retenu pour les moteurs de recherche est suffisant. Alyse - analyse de vos mots clefs

Dans cet exemple la page contient 2549 mots : 572 mots pertinents seront retenus pour les moteurs de recherches. On entant souvent dire que la page doit comporter au minium 300 mots … mais si le nombre de mots pertinents est faible … c’est peine perdu.
Veillez à ce que vos nombres de mots clefs pertinents, soit au minimum d’une centaine de mots.
Votre % de phrase similaire doit aussi être très bas : C’est symptomatique de la répétions de terme qui sont employés souvent à mauvais escient comme ‘cliquer ici’, ‘télécharger’,’en savoir plus’… tous ces mots inutiles en référencement  

Vos liens internes et externes :

L’analyse de vos liens va vous permettre de vérifier vos textes d’ancres (le texte qui permet d’accéder au lien).

Analyse de vos liens SEO

Vérifier que vos ancres soient composées de mots clefs.

Evitez les fameux « cliquez-ici » ou « en savoir plus »... surtout sur des liens internes.

L’autre avantage de cette analyse est qu’elle positionne la place du lien dans la page (H : le lien est dans l’en-tête, B : le lien est dans le <footer>, C : le lien est dans le contenu). Nous l’avons vu, les liens de contenu et leur ancre pèseront bien plus pour Google dans le contenu que dans les <header> et <footer>.

Vous allez pouvoir vérifier que votre stratégie de CrossLinking est opérationnelle.

Il s’agit de mailler vos contenus en eux. Comme les boutiques en ligne qui vous propose des suggestions de produits quand vous être sur une fiche produit. Votre objectif : que l’essentiel de vos liens internes soit dans le contenu de votre page. Les liens <header> et <footer> seront peu ou pas pris en compte par Google. L’important est que ces liens soient le plus possibles attachés au texte de contenu et non pas trop éloigné dans le code <html> de la page. Evitez donc les blocs de liens.

Combien de liens internes devez-vous intégrer ?

Il n’y a pas vraiment de règles, mais entre 3 et 5 liens internes pour 300 mots de contenu est un bon équilibre.

Des liens oui... mais pertinents !

Vos liens internent doivent être en corrélation avec le contenu de votre page… Les liens doivent pointer vers des pages traitants de la même problématique. Google va chercher des contenus connexes … ne le décevez-pas avec des liens qui n’ont rien à voir avec votre contenu initial.

Pensez aux liens externes.

Même si effectivement dur à accepter … vous avez retenu votre visiteur et vous lui proposeriez un lien pour partir et donc de le perde ?
Pourtant si vous ne faîte pas de liens externes, Google risque de considérer que votre site fonctionne en vase clos... ce qui n’est pas la logique même du www.
A vous de trouver des liens externes ‘génériques’, vers des portails comme wikipédia, ou des groupes institutionnels.. histoire de vous ouvrir sans donner du grain à moudre à vos concurrents. Le W3C désapprouve l’ouverture des liens externes dans une nouvelle fenêtre, car dans ce cas vous décidez à la place de l’internaute.

Notre avis : Laisser l’internaute libre de son choix et ne forcer pas l’ouverture de la page externe dans une nouvelle fenêtre… si vous souhaitez tout de même le faire... prévenez le avec une info-bule par exemple.

L’optimisation de vos images :

Vos images en SEO

Les images qui ne constituent pas la structure de votre charte graphique doivent avoir un texte de remplacement <alt> et une balise <title>. Vérifiez dans l’onglet « images » d’Alyze.  Les balises ALT et TITLE de vos images peuvent aussi être l'occasion de placer vos mots clefs orthographiés différemments (sans accent, petite faute de frappe..)

Conclusion

Il existe de nombreux outils d’analyse de la structure et du contenu sur le WEB. Alyse vous permet très rapidement et très simplement de corriger vos pages de manière à en optimiser le référencement. Pour plus d’information sur le référencement naturel, n’hésitez pas à nous contacter.

le 20/04/2015

Social Buttons