8 conseils pour optimiser votre referencement sur Google

Cet article se destine à nos clients mais aussi à tous ceux découvre le référencement et qui se posent la question de savoir comment optimiser son site internet pour monter dans les résultats de Google. Quelques décennies en arrière, le référencement consistait à renseigner quelques mots clefs dans la balise « Keywords » pour attirer les moteurs de recherche. Ce n'est bien évidemment plus le cas aujourd'hui. Aujourd'hui le contenu et sa pertinence est ROI : content is the king . Vous remarquerez que nous n'évoquerons pas l'alimentation de cette balise dans les lignes qui suivent. Peu de moteurs l'utilisent encore aujourd'hui.
-
8 Conseils pour etre présent dans Google

Plutôt que de parler Référencement nous allons utiliser le terme de « positionnement ». Car être référencé (présent dans Google) est aujourd'hui assez simple, les robots des moteurs de recherche, comme GoogleBot, vont forcément vous trouver à un moment où à un autre, même si vous ne faites pas la démarche de leur signaler votre présence. Le plus compliqué, c'est de maitriser son positionnement dans les moteurs de recherche.

Comment vous cherchez une information sur Google ?

Aujourd'hui un internaute qui va sur Google ne dépasse que très rarement la seconde page des résultats proposés. Mieux, il regarde les deux ou trois premiers résultats (quand ils ne sont pas spoiler par les annonces payantes type Adwords) et change sa requête s'il ne trouve pas son bonheur. D'où l'importance d'optimiser au mieux vos pages et votre site internet afin qu'elles remontent le plus haut dans les résultats des moteurs de recherches.

Je vais vous présenter une méthode d'optimisation OnPage (de votre site) qui devra être réalisée sur chaque page de votre site, où du moins les plus importantes, celles qui sont en mesures de générer le plus de trafic.

Conseil n°1 : Choisir les mots clefs à optimiser pour la page en fonction de votre contenu

Ce n'est pas l'étape la plus facile mais elle est cruciale pour votre positionnement.
Les mots clefs à choisir doivent être susceptibles d'être tapés dans les moteurs de recherche par les internautes. Enlevez votre veste de spécialistes et mettez vous dans la peau d'internaute Lambda.

Quels mots clefs va renseigner l'internaute dans Google pour vous trouver ?

Il s'agit de déterminer les mots clefs de la Courte traîne, par opposition aux mots clefs de la longue traîne qui représente près de 80% de requêtes qui aboutiront à votre site mais qui sont que très rarement tapées dans les moteurs de recherches.

Il s'agit dans un premier temps de définir les 5 à 10 mots clefs qui vont engendrer du trafic vers votre site.

Comment trouver ces mots clefs :

  • Votre première intuition, vos amis, les familles : soumettez leur vos idées
  • Les outils web come SEMrush http://fr.semrush.com/fr/ qui permettent à partir d'un mot clef de savoir s'il est souvent tapé par les internautes, les mots clefs associés.
  • Travaillez sur une combinaison de mots clefs
  • Utiliser les dictionnaires de synonymes
  • Utiliser Google et laisser le vous suggérer les mots clefs les plus souvent tapés par les internaute (autocomplétion).. c'est une très bonne piste pour connaître les mots clefs associés à votre recherche. Idem pour les recherches associées qui peuvent apparaitre en bas de page des recherches Google
Auto Complétion dans Google

Recherches associees google

  • Prévoir une version de mot clefs avec la bonne et mauvaise orthographe, le singulier, le pluriel …

Etudier la faisabilité de votre positionnement sur vos mots clefs :

Une fois votre dizaine de mots clefs en main, il va falloir regarder si vous êtes potentiellement positionnable sur Google.

Regardez pour chaque mot clefs, le nombre de résultat que renvoi le résultat de recherche et le volume de recherche effectué sur ce mot clefs :
vos outils sont le générateur de mots clefs Adwords ou simplement SEMrush.
Il y a maintenant un arbitrage à faire entre le nombre de résultat renvoyé  par le moteur (volume) et l'attrait du mot clef (combien de fois où le mot clef est demandé).

Positionnez vous sur les mots clefs sur des mots clefs moyennement concurrentiels

(à part si votre site révolutionne le genre) et sur des volumes de recherches inférieurs à 10 millions… au-delà cela va être plus compliqué avec la seule optimisation Onepage .. mais vous n'allez pas vous arrêter à ça ;)
Utliser Google Trend pour savoir si vos mots clefs sont liés à des périodes de recherches précises (ex : noel) .. dans ce cas vous devrez adopter une stratégie de référencement bien avant les pics révélés par Google Trend et nepas attendre le dernier moment pour publier vos pages.

Maintenant que vous avez choisit vos mots clefs, voyons comment les utiliser :

Conseils 2 : Maximiser vos critères In Page : le titre de la page

La base : Un titre explicite pour chaque page de votre site.

Maximisez votre citères inpage

C'est l'objet de la balise <title>.
Dans notre CMS Aladi Isi, vous accédez au titre de la page dans la rubrique « réglage » de la page.

Insérer bien sûr les mots clefs les plus pertinents dans le titre, sans répéter plus de 2 fois chaque mot. A prendre avec des pincettes, mais Google attacherait un poids plus important aux 12 premiers mots de la balise <title> : à bon entendeur …

A ce titre, il vaut mieux donc créer plusieurs pages que de mélanger les sujets. Souvenez-vous, vous venez de chercher des mots clefs pour un contenu spécifique, votre page doit avoir un contenu cohérent et ne pas parler de tout et n'importe quoi.

Ce qui vous permet de définir une requête potentiellement saisissable dans Google par les internautes (requête principale avec deux ou trois mots clefs). Ces mots clefs devront être repris dans le titre de la page. Ces mots clefs devront faire l'objet d'une étude de faisabilité comme expliqué au premier point.
Les autres mots clefs constituerons la longue traîne, c'est le potentiel de requête secondaire.

Conseil 3 : Ne négligez pas votre balise « description ».

La balise description est tout aussi essentielle.

Elle permet aux moteurs de recherche d'afficher un résumé de votre page. Si elle est renseignée, c'est elle qui apparait dans Google quand on trouve votre site. Appelé "snippet"  chez Google, il est important qu'elle contienne un maximum de vos mots clefs de courte traîne (requête principale).

La balise description doit être une extension de votre titre de page et un résumé très condensé de votre contenu.

Elle doit faire 150 à 200 caractères. Vérifiez son apparence dans les résultats de recherche Google. Si elle est trop longue elle sera tronquée… vérifiez que la rupture ne se fasse pas au milieu d'un mot si vous dépassez la limite de Goggle.

Votre balise <description> doit donner à l'internaute l'envie de cliquer sur le lien proposé dans les résultats des moteurs de recherche. Portez-y une grande attention

Conseil 4 : utiliser les balises header pré-formatées (balise h1 à h6).

renseigner vos balises entête pour un meilleur référencement goolge

Ces balises sont très importantes. Les moteurs de recherches prennent en compte les termes utilisés dans ces balises Hn pour juger de la pertinence d'un mot clef et donc de l'affichage de vos pages.

L'utilisation de ces balises doit refléter la structure de navigation de lecture de votre page.

Evitez d'insérer des balises h3 sans qu'elle soit précédée d'une balise h2. Il faut voir ces balises Hn comme une table des matières … à la lecture de ses balises, on devrait pouvoir deviner le contenu de votre page. Même si vous le faîtes, vous ne serez pas pénalisé par les moteurs de recherche, mais autant rester logique avec votre contenu.

Bien sur, utilisez vos mots clefs dans les balises en-tête :

Les mots clefs de courte traîne (requête principale) dans les balises H1 et H2, les associations et les variantes dans les balises H3 à H6 (requête secondaire)
Dans les balises H2 à H4 vous pouvez mélanger les mots clefs de la requête principale et secondaire.
Vous n'êtes bien sûr pas obligé d'utliser les 6 niveaux de titre, mais essayer au moins de découper votre page en trois niveaux : en-tête1, en-tête2, en-tête3 .. si vous avez assez de contenu pour utliser les balises 4, 5 et 6 ne nous en privez pas !

Réservez l'utlisation des balises «en-tête » au contenu de votre site.

Cela ne sert pas le référencement de les utliser dans la partie <header>, l'en tête de votre site ou dans le <footer> le pied de page.
Pensez donc à cette étape primordiale et bien souvent laissé de coté.

Conseil 5 : Mettez en évidence vos mots clefs dans le contenu

En utlisant le GRAS dans votre contenu, vous indiquez à Google que c'est un mot clef important et en cohérence avec le contenu de votre page. Si vous utilisez notre outil ALADIN ISI, c'est la balise <strong>, représentée par un <B> dans la barre d'outils de votre éditeur de contenu WYSIWYG.

Ne surchargez pas nom plus tout votre texte en gras.

L'important est de bien identifier certains mots clefs ou groupe de mots clefs composés. Evitez de mettre toute une phrase en gras. Cela n'aura pas d'intérêt en termes de référencement.

Conseils 6 : Créer des liens internes , attachez de l'importance à vos texte d'ancres.

Il est important que l'internaute puisse naviguer de manière naturelle dans votre site. Outre le menu, créer des liens sur vos mots clefs d'autres page. Ex : dans la page A qui référence le mot Hotel, je vais utliser le mots clefs Bungalow et faire un lien vers ma page qui présente mon offre de bungalo. Vous avez compris le concept ?

Google est très intéressé par vos liens internes

Ne faites donc pas de lien sur des mots courant : comme « cliquez-ici pour en savoir plus » mais utlisez un mot clef pour fabriquer le lien : ex : Nos location de bungalows.
Si vous proposez des documents en téléchargement, bannissez le lien « télécharger » pour « télécharger notre offre de location de bungalows » par exemple.

Il est important que vos pages possèdent des liens internes qui permettent à l'internaute et aux moteurs de recherche de naviguer dans votre site à partir de son contenu.

 

Conseils 7 : Les balises ALT et TITLE de vos liens et images

Même si ces deux balises ne représentent pas un poids important dans l'algorithme des moteurs de recherches, pourquoi s'en priver.

Renseigner les balises ALT et TITLE de vos images

Sur chaque image de votre page, intégrer la balise <alt>

qui remplace l'image si celle-ci venait à ne pas s'afficher avec vos mots clefs. La balise <alt> doit correspondre à une description de l'image : évitez la référence à des couleurs, mais résumé en une phrase le contenu du texte auquel l'image est associé.  Les images qui servent à la conception graphique de votre site n'ont pas à être décrites.

Renseignez aussi la balise <title>.

Sur les liens la balise <title> vous servira à décrire la page destinatrice du lien.

Utilisez vos mots clefs pour les liens internes.

Dans notre CMS, utlisez les zones prédéfinies pour renseigner les balises <alt> et <title> sur les images comme sur les liens internes.

Conseil 8 : Créer du contenu cohérent et optimisé

C'est indéniable. Google reconnait un contenu de qualité. Par ailleurs, la qualité de votre contenu sera aussi gage de liens entrants vers votre site.

Il va falloir aussi bien sûr utiliser les mots clefs que vous aurez retenus pour favoriser votre positionnement sur Google et les autres moteurs de recherche.

Plus que la répétition d'un même mot clef, c'est surtout sa "densité" que vont prendre en compte les robots des moteurs.
La densité est représenté par le nombre d'occurrence du mot clef (le nombre de fois où il est répété) / le nombre total de mot.
Pour ne pas être dans la liste noir des spammeurs de Google et autres, ne dépassez pas 2% à 8% d'indice de densité par mot clef « pertinent ». Utliser l'outil http://www.outiref.com pour calculer la densité de vos mots clefs.

C'est le moment pour placer toutes les variantes de vos mots clefs (combinaisons, synonymes, variantes…).

8 Conseils pour etre présent dans Google

Le contenu de votre page doit bien sur être attractif et instructif.
La longueur minimale est communément fixée à 300 mots pour être pertinente pour les moteurs de recherches.

Pensez à utiliser ses 8 conseils pour optimiser le contenu de vos pages afin de les rendre plus intéressantes pour Google et des autres moteurs de recherches.

Ce n'est que le début d'un long travail de référencement et de positionnement dans les moteurs de recherches mais ces étapes sont primordiales pour espérer être bien placé dans les résultats de Google.
Si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à faire appel à nous, pour des conseils en référencement naturel

le 17/04/2015

Social Buttons